SONAR FRANCE Index du Forum



    Actualités     Les rubriques     FAQ     Outil de recherche     Membres     

Clôture du concours SF 2015
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SONAR FRANCE Index du Forum -> Case du Chef -> Contests
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Lacerta
Passant par là

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2008
Messages: 1 572
Localisation: Nouvelle-Calédonie

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 12:07 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Bonjour à tous !

Et bien ça y'est nous y sommes. Le gong final a sonné et l'heure des résultats est arrivée.
Et il faut dire que ce ne fut vraiment pas une mince affaire que de départager les candidats !
Certains ont vraiment su sortir leur épingle du jeu. Voici donc tant attendu le classement du podium !


PREMIERE PLACE
 
Oleoproteus (Vote du jury). Ca a été véritablement compliqué. Certains ont vraiment su montrer d’habiles capacités à l'écriture pour l'image. Nous pensons notamment à Kj7 ou Cyssou qui ont fait un travail exceptionnel. Ca s'est vraiment joué dans les détails. Bravo à tous ! 
 
 
DEUXIEME PLACE

Ead (Vote du public). Bravo, belle place tout à fait méritée !


TROISIEME PLACE

3 - Devilbear. Une création originale et très appréciée par tous ! Bravo !


Mais ce n'est pas tout ! Sonar France est heureux de vous annoncer que Nomades et Orion remportent également un petit prix de participation ! Un tee shirt et un mug SF chacun !
Nous prendrons contact avec vous tous dans la semaine pour l'envoi des lots.
Ce n'est pas fini pour autant : beaucoup souhaitaient des retours sur leur travail. Nous avons donc préparer un peu de lecture pour tout le monde !

Et avant de vous laisser, bravo encore à tous, c'est toujours une formidable expérience que de découvrir les réalisations de chacun. Merci pour votre participation, et il est certain que le concours sera reporté l'année prochaine si nous en avons l'occasion !

Les critiques présentées ici n'ont été influencé par aucun participant. Les musiques seules sont moins décrites car il n'y a pas de référence à l'image. Ca n'enlève bien entendu rien à leur qualité !
Bonne lecture !




AVEC VIDEO 
 
 
EADLe ré mineur a longtemps été utilisé dans les compositions de Hans Zimmer. En psycho-acoustique, on dit que que chaque tonalité produit un effet différent sur l’organisme... Quoi qu’il en soit, vrai ou pas, ce travail de composition est intéressant sous plusieurs angles. Construction harmonique : 4 accords s’enchainent sur la base de Ré mineur sur des rythmes à la double croche. Une modulation à 1:05 se pointe puis nous repartons ensuite sur le même schéma harmonique qui augmente d’un demi ton à 1 :50.Effectif : Nous avons là un plug d’orchestre assez modeste : des cordes, cuivres, un piano, quelques percus et simulations de voix. Mêler tout ça avec intelligence n’est pas un exercice facile.L’écriture quant à elle est simple, avec un thème efficace qui revient en boucle, à la façon des blockbusters Américains. D’ailleurs c’est d’autant plus flagrant avec le mixage qui sonne très moderne. Des graves profonds, qui grâce aux fréquences des notes au piano à chaque début de mesures permet d’entendre et ressentir plus distinctement la vibration des basses.
Les influences ici sont nettes : Hans Zimmer et Steven Price (dans Gravity). Le mélange est efficace et l’effet recherché est bien là : Une musique qui accompagne l’image sans en déranger son visionnage. Ead ne part pas dans les extrêmes, et c’est tant mieux car nous restons là dans une atmosphère lunaire douce et chaude, plein d’espoir pour la suite.
Bien entendu, on regrettera quelques changements rythmiques et harmoniques qui auraient été les bien venu dans une telle composition. L’accompagnement des cuivres (cors) reste trop souvent parallèles aux violoncelles et basses. Ca aurait été un must d’entendre ces cuivres soulever d’avantage cette grande terre sous les étoiles.
En résumé, un travail difficile et honnête a été mené là. Ce n’est jamais évident d’écrire pour l’orchestre et encore moins de le faire sonner via un logiciel. Les timbres globalement graves de l’harmonie lui permet d’avoir un bon rendu de réalisme. Et même si l’écriture reste simple, Ead a su se prêter à l’exercice avec brillot en la mêlant à un mixage à l'Américaine très moderne. Bien joué Ead !
 
CYSSOU
Une vraie fraîcheur se dégage de son travail. Nous avons même le droit à un jingle d’introduction ! Le début est d’ailleurs assez curieux : d’étranges percussions nous emportent directement loin d’un monde moderne et civilisé. Un voyage se prépare !
Une mélodie se dessine à l’alto et des flûtes soutiennent cet air de rêverie qui parait atemporelle.
Les instruments du monde qui arrivent ensuite sont tout à fait les bienvenues puisque cet effet de voyage est ainsi accentué. Les timbres du yidaki et du duduk sont très plaisants. Même si la flûte et l’alto sonnaient un peu cheaps juste avant, je trouve ces sons très propres et réalistes. On se demande même si Cyssou n’a pas joué lui-même ces instruments. Doublés par le vent, on se sent partir. Les timbales raisonnent et la fusée de l’esprit est lancée. Les scènes qui suivent ne sont pas sans rappeler quelques influences de certaines musiques d’Enio Morricone. Les caisses claires presque militaires accentuent ce rappel. Puisque le voyage n’est pas terminé, Cyssou nous propose même une pause avec une partie au piano. Le piano sonne pour moi un peu trop synthétique par rapport à ce que l’on vient d’entendre, mais nous avons de quoi nous relaxer avant de repartir de plus belle avec autant d’énergie. Le jingle de fin (présenté au début) vient clôturer avec un sourire la vidéo. Très belle écriture pour l'image.
En plus d’un travail de composition, Cyssou s’est tenté au sound design, et c’est un bon travail. Quoiqu’un peu parfois caricaturales (passages des étoiles, fleuve à 1 :14 etc.), les idées sont intelligentes et produisent les effets recherchés.
Le travail de mixage est propre et améliore grandement la qualité du rendu. Les percussions ont une bonne synergie avec le thème des cuivres et des cordes. On regrettera quand même un poil plus de fréquences basses dans les moments plus fortissimo.
La réalisation de Cyssou est vraiment excellente, et le résultat est au top. On s’est vraiment laissé emporté. Bravo Cyssou !

ANDRE S.
Travail intéressant. André s'est prêté au jeu du sound design en décorant cette vidéo à quelques moments précis. La musique quant à elle est tout à fait minimaliste. La basse boucle sur trois mesures et vient terminer la quatrième avec une petite montée. Les claviers, samples de voix, clochettes rendent l'ensemble plutôt mystérieux et magique. On retrouve ainsi ce côté innocence des enfants. La batterie soutient le tout pour renforcer le côté "awesome" de la vidéo.
Nous retrouvons globalement la même boucle de 4 mesures tout au long du morceau, avec quelques variations des clochettes et des voix. On peut regretter cependant que la boucle construite soit si courte. D'autant que la basse renforce cet effet de répétition. Sur le plan du mix, le sound design ne semble pas tout à fait se fondre à la musique, mais peut être est-ce voulu ? La reverbe me semble un peu trop forte également et les clochettes un peu trop stridentes (cela dit, ces genre de fréquences sont un peu particulières à gérer).
Le morceau se laisse s'écouter, très paisible et serein, qui produit un fort contraste avec la vidéo. Ca marche plutôt bien ! Merci André pour ce travail !

DEVILBEAR
Le gratteur gratte ! Et super bien ! 
La première chose qui saute à l'oreille est la propreté du jeu. L’exécution est vraiment nickel et c'est un grand plaisir de l'écouter. On sent l'expérience ! 
Allez, on passe aux sérieuses.
Déjà, dans ce style, on peut dire que la réalisation colle vraiment bien à l'image.
On regrette cela dit un petit effet de transition du genre woosh ou autre effet de reverse entre la présentation de la vidéo et les belles images qui s'en suivent. Les premiers accords de guitare à 0'40 (mon dieu on y est déjà ! ça passe vraiment vite !) nous dévoilent des beautés naturelles après une lune qui nous laisse rêveur. Il est fort à parier que les sympathiques bruitages de vagues n'y sont pas pour rien. Ils accentuent fortement ce côté onirique doublé par des voix synthétiques en arrière plan. C'est une très bonne idée, mais pour mon avis personnelle je trouve que ça sonne un peu trop à l'ancienne. A 1'05, bim, fini les petits arpèges, on se retrouve propulsé devant un spectacle de lumières et la batterie nous sort presque de ce rêve. Dès lors, se construit une très belle boucle avec l'ajout de guitares, piano, et une basse qui remue l'esprit. Modulation à 1'55 grâce à la basse qui nous emporte un peu plus haut. La journée s’achève et le calme revient, et de douces percus soulignent ce paysage nocturne. La batterie revient, mais accompagnée à 2'35 : Un superbe solo de guitare électrique, propre et dans les règles de l'art. Avec l'arrivé de cette guitare, c'est instantanée, les voix du début sont justifiée puisque nous sommes tout simplement dans du power/rock ballad plutôt dynamique. La fin, comme attendu, reprend le thème synthétique d'introduction, ce qui clôture correctement la vidéo.
En ce qui concerne la question du mixage, c'est globalement bien réalisé, mais si il fallait chercher la petite bête, je dirais que la batterie est trop en arrière par rapport à l'énergie dégagée par la guitare principale. Peut être que cela est volontaire afin de garder cette esprit doux et détendu. Le reste est très bien construit. La basse s'entend comme il faut, les guitares sont bien spacialisées, et les instruments supplémentaires comme le piano se greffent bien.
A noter toutefois que pour des raisons techniques (mesures) les changements de plans (images) ne correspondent pas toujours aux variations musicales. C'est dommage car il y a des astuces pour cela (coupure brute (bon ok c'est pas délicat), ajout de bruitages suggestifs ou bien même d'instruments nouveaux (clochettes, synthé) à cheval, ou petite modification d'une partie seulement de la musique (batterie ou guitare par exemple) ). En tous les cas, c'est un très bon travail qui a été réalisé là ! "Bien joué" l'ours !

DOGGYFRED
J'ai toujours eu des a priori sur l'association piano/guitare, mais là on peut dire que Doggyfred contredit parfaitement cette idée. Une ambiance plutôt légère et sexy se dégage dès le début et l'écouter en fin de soirée, on peut dire que ça l'fait vachement bien ! Un contraste d'autant plus accentué par les images d’excités à l'écran. A '50 la modulation audio sur le flyboard est très bien pensé. Et puis les "Ohhh sous Sonar, yeah" très intimes, c'est parfait, tu gagnes 300 points. Lol. On remarque une véritable fusion, une énergie très chaude, sensuelle entre toi et le logiciel. Je me suis promis de pas mettre de smiley mais là je suis vraiment tenté ! 
Bon revenons en à nos roses moutons. La batterie est donc lancée sur la séquence juste après le flyboard et ça rentre comme une lettre à la poste. Par contre on ne comprend pas trop pourquoi ici exactement. Il aurait fallu peut être attendre une occasion plus indiquée. Les images précédentes proposaient également de nombreuses opportunités.
En tous les cas le jeu est joué jusqu'à la fin (quoique le fade out est un peu brute) et les "people are awesome" baignés dans la reverb forment un jolie rappel. 
Niveau mix, il semble que la basse soit un peu forte. En gonflant les basses uniquement en dessous de 80-100hz ca aurait bien marché je pense. Là les médiums-basses ressortent trop. L'effet est plutôt drôle avec la grosse caisse. Je ne suis pas sûr que ça fonctionne complètement, mais l'écoute reste très plaisante.
L'astuce de panner le piano et la guitare marche bien ! Et l'arrivé des voix se fait sans problème. Pour trois instruments dont les fréquences sont plus ou moins similaires, c'est un bon mix ! Le solo de gratte est sympa. Dynamique mais pas trop pour rester dans l'idée.
En bref, une très belle composition, avec de bonnes idées qui nous fait voyager. 
 
JP2A
Ca débute cash ! Pas de pause pour les awesome composers ! 
La batterie se lance ainsi tel une jument au galop, monté par les planants riffs de guitare. 
Par ailleurs ces derniers s'enfilent les uns après les autres. Une vraie partouze de riffs grattés s'organise, dans les draps de nappes synthétiques. La musique tourne plutôt bien et se laisse même écouter sans poser de question. Cela dit, il est évident qu'elle n'a pas été composée pour cette vidéo à l'origine, car la musique s'arrête à 1'40, et revient ensuite. Il n'y a donc pas forcément de lien sonore face aux images si ce n'est l’énergie que la musique dégage (qui est vraiment bien produite il faut le dire). L'effet est donc similaire à celui d'une vidéo de promotion. Mais ça fonctionne !
Question mix, beaucoup de reverb se mêlent dans cette ambiance vitaminée, ajoutant un côté de rêve la vidéo. A mon sens, c'est un peu trop. A un volume plus élevé, on remarque que l'ensemble est très bien géré. Peut être quand même que le bas du spectre aurait pu être un peu plus poussé dans le mix. Le reste est très propre.
Bien joué Jp2A, car c'est une musique efficace qui a été composée là.

K7
ou plutôt Kj7 ! Quel magnifique travail !
Landscape : Volume 4 s'impose majestueusement sur les effets électroniques de reverse et le piano. Un petit windchime et le voyage débute.
Les nappes synthétiques sont très bien construite : on sent une énergie bouillonnante mais extrêmement bien contenue. Le côté très delay à 2/3 en stéréo donne un côté atemporel à ces images en time lapse. Du omnisphère je pari. Pourtant à 0'45 se présente une petite percu (j'imagine un egg) qui vient temporaliser ces paysages. Nous voyons ainsi le temps s'écouler différemment. 
Une guitare électrique en fond, presque éthérée se présente timidement. Comme pour préparer quelque chose. L’énergie est grandissante. Ca me fait penser un peu à Métamorphosis d'Enigma. 
Et finalement l'oeuf du temps éclot à 2'05 et la batterie vient marquer les fortes images avec une guitare badasse et sobre à la fois. Ce côté grave et minimaliste, ça marche vraiment bien. 
La voix qui apparaît ensuite sonne vraiment world. On est complètement dans le thème. Et c'est très propre. Je serais curieux de savoir qui c'est ? Elle calme en tous les cas le jeu, avec la suppression en parallèle de la plupart des instruments (hors synthétiseur). A 2'25, le windchime est très appréciable sur l'apparition de l'arc en ciel. On retrouve également un petit thème sympa un peu plus loin, celui d'un espèce de sifflement électronique, très court. 
Nous terminons le morceau avec un fade out de plusieurs instruments revenu depuis quelques instants, comme la guitare et la batterie. Ne reste que le piano des sons électroniques minimalistes. A 4'03 les petites notes au piano sont bien pensées. Pour embêter, on ça aurait été vraiment un must d'avoir plus de bruitages musicaux pour appuyer les changements d'images. 
Concernant le mix, là aussi on sent l'expérience. C'est soigné, moderne et efficace... Allez on va tout de même chercher la petite bête : A 0'43 et un peu plus loin également (2'30), les médiums-basses du synthétiseur sont trop prononcés et ça me strille un poil les oreilles sur mes A77X. C'est le problème avec omni, les fréquences médiums-basses sont toujours trop fortes sur beaucoup de synthés. M'enfin voilà !
L'ensemble est très beau, et nous laisse rêveur. Beau travail Kj7 !

ORION
A 13 ans, orion nous prouve qu'on peut être aussi Awesome en musique ! Bravo pour ton travail Orion ! Un morceau dynamite à l'image des art martiens ! Simple et excité, c'est tout ce qu'il fallait, c'est donc déjà bien joué !
Le fait de t'entendre aussi, c'est vraiment sympa, même si ce n'est pas toujours très propre dans le mixage, ça a le mérite de nous donner le sourire ! Et puis tu es dans le thème de cette façon avec les "People are Awesome". 
Nous avons un enchaînement d'images et la musique donne une impression de clip. On regrette cela dit une fin peut être plus adaptée qu'un fade out, mais ce n'est jamais évident de calme un morceau dynamique. Ainsi cette composition se compose de guitares, batterie, voix et basse. Effectif standard pour ce genre de travail.
Cela dit, sur le plan du mixage il me semble qu'il y ait encore un peu de travail, mais les oreilles ne sont peut être pas encore habituées. Le mixage d'un morceau se passe par étape, et grosso modo, une fois l'écriture terminée, tu dois isoler chaque instrument et les écouter l'un après l'autre en y ajoutant progressivement les autres : Par exemple la batterie en premier lieu, puis la basse, puis le mixage des deux (avec l'eq ou un compresseur multibande par exemple). Et tu remontes ainsi, jusqu'à la voix généralement (là aussi il faut prendre le temps d'écouter, sur le P, c'est trop fort, tu dois donc compresser). N'hésites pas également à spacialiser l'ensemble, ça aère toujours un peu plus. Si tous les instruments se trouvent à la même place, ça va vite saturer à l'écoute.
Enfin tout ça, ça viendra avec le temps, parce que c'est quand même plus technique mais je tiens à te dire qu'on a beaucoup apprécié ce petit morceau, très sympa et plein de bonnes vibrations ! C'est formidable d'avoir écris ça à 13 ans. Bien joué Orion !

WALK
Un morceau bombe très dynamique. 
L'introduction est efficace : un riff bien marqué à la guitare soutenu par les toms de la batterie. On regrette simplement qu'il n'y ait pas eu de distinction nette entre le titre et la vidéo. Mais qu'importe, pas de chichi sur cette musique brute de décoffrage. La voix choisi l'apparition de la skateuse pour faire son arrivée. Nous avons dès lors un effectif instrumental type de ce registre : Guitares, basse, batterie et voix.
La chanson en elle même suit d'ailleurs des standards bien établis avec des blocs bien distincts. 
Comme d'autres participants, l'effet produit ici se confond avec un clip musical. C'est un bel effet. D'autant que de nombreuses séquences sont calées sur les temps forts.  
Le morceau s'achève comme il est arrivé, avec un titre sur les toms, guitares et basse. Finalement c'est logique.
Au niveau du mix, une chose choque un peu, c'est la voix avec tant de reverb. On a même l'impression qu'elle est un peu saturée. Ca colle effectivement avec l'esprit, mais il est clair qu'elle n'est plus suffisamment distinguée des autres instruments, malgré le fait qu'elle soit centrée par rapport aux guitares placées sur les côtés. Côté saturation des guitares d'ailleurs, j'ai l'impression que la disto est un peu trop numérique (guitare rig ou th2 ?). M'enfin le son est propre ! Peut être trop à ce niveau. La basse quant à elle est bien ajustée ! Le résultat global est donc satisfaisant côté mixage et n'enlève en rien de l’énergie déployé par l'écriture du morceau.
Bon travail Walk ! Ca déménage !


THIERRY G.
Un bon travail de composition à l'image où les sons synthétiques s'affirment complètement.
L'introduction se fait dans le calme, avec une bonne part de mystère : Le titre se souligne musicalement par des sonorités très aérées et tout à fait électroniques. Les criquets apparaissent un peu brutalement mais sont traités avec rythme. C'est un curieux traitement, mais non moins intéressant.
La musique évolue donc ainsi, dans le calme et le mystère jusqu'à 0'45, où l'on change radicalement de registre : la musique, pratiquement arythmique jusque là, voit arriver des percussions (batterie), et toute une armada de synthétiseur. Le changement est un peu brutale est déstabilise un peu. D'ailleurs pourquoi à ce moment là exactement ? Cela dit, ça correspond au changement de plan. Les timbres continuent quant à eux de garder leur ligne de conduite électronique. Un thème se forme avec un rythme très carré, à la noire. Les sons métalliques forment un bon moyen de soutenir les paysages célestes. Puis les toms prennent les rennes et guident une ambiance plus atmosphérique, dans des modes plutôt mineurs. Une impression de tragédie (je n'en saisi d'ailleurs pas le sens) se dégage alors de la scène jusqu'à 2'07 et nous reprenons ensuite les harmonies principales, cadencées à la noire. Les quatre accords qui tournent sont bouclés jusqu'aux derniers moments à 3'12, mais sans plus la petite mélodie de la première moitié. Une sensation de ténacité dans la répétition se marque, comme pour signifier une force dans l'infinie nature. Nous terminons la vidéo par quelques sphères et des bruitages d'oiseaux. Je ne suis pas certain que les bruitages d'oiseaux fonctionnent complètement (notamment dans les nuages), mais pourquoi pas.
Question mixage, c'est un bon travail qui a été mené. Cependant quelques détails auraient gagné à être mixés différemment, comme le bruit des criquets au début, ou la batterie qui me semble un peu étouffée. Une spacialisation plus forte des pads aurait été sympa aussi vu qu'ils sont tr-s présent. Pour le reste, les cordes sont correctement dosées, tout comme les sons cristallins.
Belle réalisation Thierry !

ECNI
Un clip vidéo signé ECNI ! Le morceau est bien pensé globalement, mais il est évident que le point fort reste le texte, très poétique, est tout à fait adapté à la situation et aux séquences. Quand le regard se pose sur l'horizon, on peut se poser des questions : Que cherche t-il ? Une musique très certainement !
Sur le plan musical, nous ne sommes pas délaissé pour autant : Des chœurs synthétiques ouvrent le bal et après un titre mystérieusement présenté, une descente diatonique (enfin, pas tout à fait) est entamé et une batterie marque les temps. Nous sommes dans une sensation d'étrangeté, mais ce n'est pas pour déplaire ! On a tout de suis une impression d'attente, comme si quelque chose était en préparation. Peut être est-ce synthé joué à la croche qui donne cet effet ? A 2'15 des trompettes (au synthé toujours) sont ajoutées à l'ensemble. La musique est déjà assez spécial, alors là autant parler de bizarrerie... et à 2'50 on lâche les fauves et l'énergie en ébullition jusqu'ici se libère, et ce, jusqu'à la fin de la vidéo, qui se termine par un abandon progressif des instruments pour n'en laisser que le piano et un espèce de sitar ma foi curieusement adaptée à cet ensemble.
Tout comme l'écriture, le mixage est original. Le delay sur la voix est bien vu, puisque ça ne dérange en rien l'écoute, bien au contraire. La spacialisation est bonne notamment avec un bel équilibre voix / cuivre. La seconde partie est très aérée malgré que les instruments soient plus nombreux. Les effets sont très appréciables.
Very good job ECNI !


CHRGUY
Electronique, douce, calme, énergisant. Voilà quelques adjectifs pour décrire cette musique. 
Les sonorités électroniques ont un vrai sens ici. Les étoiles au-dessus de nos têtes nous entoure en permanence, même si nous n'y faisons pas toujours attention. Les cuivres se greffant dessus sont reposants. Délicats et rafraîchissant. Tout comme les changements d'accords, qui ne nous permet pas d'entrer dans la monotonie. A 1'30 des guitares se font entendre, avec une petite variation mélodique au clavier, jusqu'à 2'30 ou une énergie électrique est déployée. Là aussi, la propreté du jeu est vraiment appréciable. Les percussions sont bien produites et forment avec le reste une belle réalisation de détails. Cela dit, sur le plan de timing, ça aurait été un must de faire mieux correspondre les moments clés de la vidéo à ceux des temps forts de la musique, comme à l'introduction par exemple ou les instruments arrivent un peu vite après les sphères du début. La fin également me semble un peu brutale avec ce fade out qui ne semble pas adapté. Il aurait été super de souligner les logos de fin et donc d'arrêter la fin avant, d'une autre façon.
Le musique est vraiment bien travaillée, c'est un vrai plaisir à l'écoute. La spacialisation est très bonne, et il me semble que le spectre est bien géré aussi. Excellent travail là aussi donc.
Merci Chrguy pour cet instant !

DJULIM
Brute de décoffrage ! Ça remue !
L'effectif instrumental est très simple ici : Batterie / Basse / Guitare. Le schéma harmonique et les riffs nous rappelle également les bon vieux rocks à l'ancienne.
Ainsi nous ouvrons le bal avec une batterie qui se prépare à accueillir guitares et basse. Djulim suit les mouvements importants des images en musique, mais n'en diminue pas pour autant l'énergie déployée. Les guitares semblent tout de même nombreuses, mais c'est à cause de l'overdrive (1 basse +  2 guitares plaquées en stéréo oversaturées ?). Par ailleurs c'est une disto guitare rig ou th2 ? 
Quoi qu'il en soit l'énergie extrême se coupe nette et en humour ! Tarzan en parachute, on aura tout entendu !
C'est totalement dans l'esprit de la musique et ça marche vraiment bien ! 
Par contre ça aurait été top que le morceau reparte de plus belle à 2'10 après la séquence gym-surf.
Même si le morceau est plein de rebondissements, n'oublions pas que nous restons dans une musique crée pour l'image (et non pas l'inverse), il aurait ainsi fallu proposer d'autres variations que de simples changements modifications rythmiques (enfin, coupures, silences reprises etc.). Je pense notamment sur le plan des instruments (diversifier d'avantage) ou encore de l'harmonie (plus de changement d'accords). Cela dit Djulim a choisi de conserver l'esprit rock'n roll, et l'esprit rock'n roll c'est du brute de décoffrage avec des accords bien établis qui tournent !
Sur le plan du mix, c'est intéressant. Peut être aurait-ce été un plus d'utiliser une véritable disto si tu as choisis d'utiliser comme instrument principal la guitare ? (c'est pourquoi d'autres instruments auraient été bienvenue dans ce cas). La batterie me semble un peu faible aussi, surtout dans son traitement, les fréquences basses doivent être plus assumées. Il me semble que tu as trop coupé. Mais c'est tout un art de mixer la basse et la batterie dans ce type de musique !
Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment apprécié les écoutes de cette création, ça déménage et surtout réveil un bon coup après les vidéos sous les étoiles ! Bien joué Djulim !

OLEOPROTEUS
Avant même la découverte des idées musicales déployées ici, ce qui "saute aux oreilles", c'est la qualité du mix. On sent une belle maîtrise de la musique électronique. La réalisation sonne globalement world, mais ce n'est vraiment pas pour déplaire, et il semble que ce soit tout à fait dans le thème : les symboles sont forts et tout à fait adaptés et au gout du jour.
Les Chacha (percussions faites avec de grosses graines) nous signifie très clairement dès l'introduction que nous allons embarquer dans un vrai vaisseau de l'esprit pour en visiter les traditions du monde, à l'image de ce type de vidéo. Les voix indiennes viennent nous confirmer cette idée tout comme la flûte un peu plus loin. En fait, on s'aperçoit que ce sera un peu le cas tout au long du morceau.
Tout cela brodé sur des sonorités plutôt minimalistes mais extrêmement bien traitées. L'effet à 1'24 voix / conque (si je ne m'abuse) est excellent. Ce qui est intéressant ici, c'est que tu sois arrivé à proposer une musique qui soit complètement "sound designé", c'est à dire qu'elle souligne complètement les images. La qualité du son joue beaucoup bien sûr, mais la composition fourmille de détails et les variations sont nombreuses : timbres, rythmes, tempo, instruments, modulations etc. Rien ne nous permet de tomber dans la monotonie un seul instant. Bon, bien sûr le travail sonne globalement électronique, mais il faut bien conserver une ligne logique. Pour aller chercher les bémols, on peut tout de même noter une arrivée un peu trop brute à 2'35, malgré la monté des caisses claires. Le petit scratch est aussi sans intérêt à mon sens à la fin de la musique.
Le mixage est quant à lui très bien produit, chaque instrument est clairement identifiables, et le spectre est bien géré. Ça respire. Superbe boulot Oleoproteus.



MUSIQUE SEULE
 
ERIC B.
Curieuse réalisation, mais non moins intéressante. Une sacré histoire aussi ! La batterie me semble un peu légère, mais il il faut croire que ça marche bien quand même ! Belles variations sur le refrain. Attention les "P" sont un peu forts parfois.Entre le slam et le chant,  c'est une très belle réalisation !


KITUSAI
Relaxant, hypnotique. Cette musique est à écouter le soir ou lorsque l'on veut travailler tout en restant concentré (le côté répétitif peut toutefois donner un côté trop lancinant). De belles sonorités guitaristiques se dégagent. Une ouverture sur d'autres sonorités aurait été un vrai plus, mais le rendu reste très agréable à l'écoute. Bien joué Kitusai !


NOMADES
Les seniors de ce concours ! Déjà un grand bravo à eux pour leur participation, c'est vraiment un plaisir de vous écouter.  Freedom est un morceau fort et plein d'émotions. Le côté country est très parlant. D'autant que l'accent français ne s'entend pas. La chanteuse est américaine ? La voix est très belle mais l'accompagnement en est aussi à la hauteur ! Bon travail au groupe ! 

PASCAL N.
Belle chanson aux paroles fortes ! L'harmonie générale est plutôt intéressante, et les sons utilisés très curieux mais non moins appréciables. Attention cela dit à l'enregistrement dont la résonance est un peu crue. Un spectre un peu plus homogène également aurait été un plus, mais tout de même, cette chanson a un charme fou, et certainement que tout cela y contribue. La fin est brute, ce qui en ajoute de l’intérêt à mon sens. Suspense !

VOLTENE SUE
Très belle réalisation. On se laisse emporter, d'autant plus si on en comprend le sens. Des sons électroniques tout à fait justifiés, en correspondance avec une idée de technologie développée dans la musique. Voltene Sue a d'ailleurs réalisé le clip qui lui correspond, et c'est très fort. Le mix est aussi bien réalisé. On regrette peut être l'effet de répétition qui se fait sentir au bout d'un moment, mais Voltene Sue a été un vrai coup de cœur robotique. I'll stay connected.

RUDOLF
Une belle stéréo avec de bons instrus dès l'intro, ça plait ! Sur un air funk Rudolf nous fait une belle démonstration de son talent de musicien/chanteur/compositeur/mixeur. Rien que ça ! Le morceau à la pêche et on sent le sourire ! Si je devais donner un opinion tout à fait personnel, je dirais que la basse aurait pu "s'amuser" un peu plus. Elle semble suivre de trop près les accords principaux. Et en parlant de basse, un léger boost sur le bas de spectre aurait été bien. M'enfin, pour pinailler ! Le son est très bon, les muscles bougent tout seul ! C'est une vraie hymne à la musique Rudolf que tu as fais là, bien joué ! 

SPGJ
Composition très curieuse. Ça semble être toutefois très dans le thème. La batterie est un peu légère sur son mix et il semble que le chant soit un peu mou. L'intro est aussi très longue, Mais ! il fallait bien que ce soit ainsi pour un tel thème qu'est le tempppssssss.... Je trouve d'ailleurs que l'ensemble fonctionne plutôt bien finalement, mais tu aurais gagné à mieux spacialiser la guitare pour mettre en valeur la voix (avec un peu plus d'aigu). Je crois l'avoir écouté 6 ou 7 fois d'affilé, et le rendu me plait à chaque fois un peu plus. Good job SPGJ !

GREBZ
Tout comme Voltene Sue, Grebz a aussi réalisé une belle vidéo pour illustrer sa musique. Le travail sur le mix est très bon au niveau des grattes. La caisse claire sonne curieusement cela dit, comme si tu avais retiré les billes sous la caisse. La grosse caisse est un peu légère il semble aussi ! Mais au delà de ça, on retrouve une vraie évolution dans la musique, et ça sonne très moderne. Les guitares sont propres, on sent la patte d'un vrai guitariste d'expérience. L’énergie déployée est maîtrisée et ce n'est pas pour déplaire ! Ca a même un gout de trop peu ! Je regrette juste l'accent un peu trop frenchi, mais le résultat est bien là. Une belle découverte Grebz que tu nous fais, merci !

BACHE
On termine notre édition sur une très belle oeuvre, le fruit d'un vrai travail de recherche sur les modes médiévaux. Les sonorités sont un peu trop synthétiques à mon goût, mais le travail d'écriture est tellement bien réalisé qu'on en oublie son côté électronique. Ca marcherait du tonnerre sans aucune contestation possible dans un jeu-vidéo.  Sur près de deux minutes Bache nous lâche donc une vraie leçon d'harmonie et de mélodie. Et les pigeons en fin sont bien pensés ! Ca nous plonge encore plus dans le thème. D'ailleurs ce que je fais quand je sais que l'ensemble sonnera trop synthétique, j'y ajoute comme toi quelques bruitages pour les paillettes. Et si j'en ai l'occasion, un véritable instrument mixé par dessus, ça offre une nouvelle dimension au morceau. En tous les cas, bravo Bache, merci pour ce beau travail !
_________________
GreOWw !!!


 
Visiter le site web du posteur
Publicité






 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 12:07 (2015)    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Devilbear
Héros
Héros

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 357
Localisation: Villeneuve, Suisse

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 12:59 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Wow Loïk quel boulot de décryptage de chaque titre ! Tu mérites un prix toi aussi !


Très content d'avoir remporté la troisième place, un grand merci ! C'est toujours agréable et flatteur de voir que son travail est apprécié ! Cependant, si je me réjouis d'arborer fièrement mon t-shirt et de boire mon café dans le mug (hehehe), je tiens à offrir mon prix Sonar Artist à Orion, histoire de le féliciter et de l'encourager. A 13 ans faut le faire, même si pôpa Doggyfred n'était pas loin.

Orion, tu trouveras sur ce forum plein de gens prêts à te filer des conseils pour la composition, le mixage, le mastering, l'utilisation des effets, bref, tout ce dont tu a besoin pour te former en t'amusant. Je t'offre Sonar Artist avec grand plaisir.


Bravo à tous et comme disait Jacques Martin : tout le monde a gagné !


Musicalement vôtre, 


Christophe
_________________
http://www.christophepages.com


 
Visiter le site web du posteur
kj7
Fanatique
Fanatique

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2014
Messages: 36

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 13:20 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

bravo au gagnant  et surtout merci  a sonar france pour votre organisation du concours 


ps Devilbear  très classe pour Orion Okay


musicalement 


 
Grebz
Héros
Héros

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 284
Localisation: Val de Marne

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 13:59 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Bravo à tous les participants et grand bravo aux vainqueurs !
_________________
GREBZ
Conseils en enregistrement et mixage, simulations d'amplis et de baffles...


 
Visiter le site web du posteur
djulim
Héros
Héros

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2015
Messages: 236
Localisation: france

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 15:36 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

oui bravo à tous, c'était sympa de tout écouter, lire les divers commentaires etc...,

A la prochaine 
_________________
https://soundcloud.com/granjul


 
Walk
Guru
Guru

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 113

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 16:44 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Félicitations aux gagnants  Okay

 
Visiter le site web du posteur
derancy
Guru
Guru

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2009
Messages: 158
Localisation: arras

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 17:37 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Pareil Félicitations à tous les compositeurs ! Ce fut un plaisir d'écouter/voir les oeuvres..
à l'année prochaine, je tenterai de participer cette fois-ci !
A+
_________________
Fabde


 
Bache
Scribe
Scribe

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2014
Messages: 65
Localisation: 17

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 18:00 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Bravo à tous et un grand merci à l'organisation du concours et au décryptage final.
C'était une belle expérience de découvrir tous ces univers musicaux et les sensibilités de chacun.

Félicitations aux vainqueurs.
Okay


 
iTiDav
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2009
Messages: 3 648
Localisation: Montpellier

 MessagePosté le: Dim 15 Nov - 22:14 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

  Okay Alors juste bravo à tout le monde !!  Okay

Tout écouter a été facile (c'est un bon signe) par contre, tout décortiquer/départager, ça c'est une autre histoire tellement le niveau était élevé.
Et aucune flatterie ici, le niveau des Sonariens-riennes est réellement bon, ça en devient même motivant !


Okay   !!! UN GRAND BRAVO A TOUTES ET TOUS !!!  Okay

 

Un gros merci également à Loïk qui a géré ça comme un chef. N'oublions pas que SonarFrance est un forum "bénévole".


Enfin, un gros merci aussi à la communauté qui démontre encore une fois, un excellent esprit de partage et de fair-play. Une belle bande de potes, je dirais presque, et c'est loin d'être le cas partout, croyez-moi !

   

Allez, encore un dernier tellement je suis resté sur les fesses (pour rester poli) devant tant de qualités :
!! Un gros bravo et merci à la communauté Sonarienne !!
   


 
Doggyfred
Guru
Guru

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2012
Messages: 164
Localisation: Saint MALO

 MessagePosté le: Lun 16 Nov - 01:08 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Salut à tous
Ouaih ouaih ouaih !! Yeahhhh !!! Un grand bravo à tous, compositeurs comme organisateurs. Merci Loïk pour tout, et aussi pour tes retours très enrichissants.
On a pris beaucoup de plaisir à composer pour ces vidéos qui nous ont inspiré si différemment.
Vivement le prochain concours !! Mais là le concours Adam est trop rapproché. Je n’ai pas eu le courage de me re-lancer … pfff je souffle un peu.
On a pris du plaisir aussi à écouter les autres œuvres. C’est énorme ce qu’on a entendu. Avec des univers tellement différents et parfois surprenant, mais qui chaque fois nous emmènent quand même, car il y a de la sincérité dans chaque œuvre et ça se ressent et ça se transmet. C’est ça aussi la richesse de ce forum !!
Un grand merci à DevilBear pour sa proposition !! Elle nous touche énormément Orion et moi. Mais je ne sais pas si on peut accepter, on est quand même gêné par ton offre. Je réponds pour Orion car il n’est pas (encore) inscrit au forum. ( Ah et puis le pôpa il a aussi son mot à dire pour encore quelques temps… :street: ). Ben on est gênés d’abord car on a fait ce concours, comme toi je suppose, surtout par plaisir et défi perso, pas vraiment pour le prix. Je ne suis pas sur que Orion ni Moi méritions plus qu’un autre ce prix. Le morceau d’Orion a été enregistré à la Wouanagaine, après mon morceau à moi ( avec il faut l’avouer un coté un peu bâclé avec toutes les imperfections de mix et de guitare que vous avez entendu ). Et puis on commence seulement à s’habituer à notre vieux Sonar 5. Oh purée t’imagines le saut vers la dernière version ?! Le gouffre !!! Si Orion a son propre Sonar alors là fini la tranquilité : j’ai pas fini d’entendre « Popaaaa comment on fait ça ?? Popaaaaa j’y arrive paaas … popaaaa viens écouteeer » . Sacré dilemme !!
Encore merci à tous pour vos conseils et à bientôt pour de nouvelles questions techniques
Fred et Orion


 
JPR33
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 2 311
Localisation: Bordeaux - Mérignac

 MessagePosté le: Lun 16 Nov - 07:15 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Un grand bravo à tous pour votre participation et vos votes.

Je suis très fier d'appartenir à cette communauté  Okay


Merci à Loïk pour l'organisation de ce concours.
_________________
Jean-Philippe

Mes compos & collaborations ici :
https://soundcloud.com/jeanphilipperoger/


 
Visiter le site web du posteur
Oleoproteus
Guru
Guru

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2009
Messages: 124
Localisation: France

 MessagePosté le: Lun 16 Nov - 11:20 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Salut à tous les Sonariennes et Sonariens!

wow ! pour un retour sur la planète Sonar et ses superfragilisticexpialidocious habitants c'est énorme !

un grand MERCI à Loïk pour organiser ce type d’événement pour le plus grand plaisir de tous
Et on en a bien besoin en ce moment !

Bravo pour ses commentaires  très pointues pour chacun d'entre nous, c'est bon et instructif de lire de l'analyse

Merci au jury de m'avoir donné ce 1er prix qui me va droit au coeur 

Bravo à tous car composer est un art majeur qui est malheureusement négligé dans le cursus scolaire....
Et pour les jeunes et moins jeunes qui débutent! foncez ! nous sommes là pour vous aider.  Okay

N'hésitez pas à passer par LaMachineAMixer.com, d'Etienne Tremblay qui vous donnera tout plein de trucs et astuce avec son accent Québécois et sa pêche communicative. une communauté bien sympathique comme celle-ci


Encore merci de vos oreilles attentives et une belle semaine à tous

vous pouvez me retrouver ici : https://soundcloud.com/oleoproteus
_________________
- Oleoproteus -
https://soundcloud.com/oleoproteus
"ne prenez pas la vie au sérieux de toute façon vous n'en sortirez pas vivant"


 
Visiter le site web du posteur
Ead
Sonarien
Sonarien

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2009
Messages: 792

 MessagePosté le: Lun 16 Nov - 13:30 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Hello tout le monde,

Quelle analyse Loïk !! Un grand merci à toi et à toute l'équipe organisatrice de cet event.

Suis vraiment très touché de remporter la 2eme place et vous remercie tous très fort pour celà !

Je vais reprendre, sans doute avec beaucoup de maladresse, ce qui a été dit par tous mais au delà du "concours", c'était un réel plaisir que de vous écouter. Des surprises et de très belles compo, que j'écoute encore en boucle au moment où je vous écris.

Je suis fier également d'appartenir à cette communauté qui, depuis que je la connais, prône le partage de connaissances et la bonne humeur avant tout, et qui colle parfaitement à l'esprit que je me fais de la musique !

Un grand bravo à tous !!

A bientôt les sonartistes.
_________________
Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover.


 
ECNI
Posteur héroïque
Posteur héroïque

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 1 582
Localisation: SALLES d'AUDE,FRANCE,EUROPE,Troisiéme Planête,univers, éssuyez vos pieds avant d'entrer

 MessagePosté le: Lun 16 Nov - 16:40 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

BRAVO aux gagnants  ... et aussi à tous les autres 


Chacun à sa manière , chacun dans son jus , dans son univers 


MERCI à LOÏC pour ses remarques sympathiques , et l'analyse profonde attentive et professionnelle (je n'aurais jamais été capable de faire cela aussi bien ... ) Okay


Bravo à DEVILBEAR (je savais dés le début qu'il allait faire un malheur (ou plutôt un bonheur) et bravo pour sa générosité envers ORION ... il faut donner un coup de pouce à la jeunesse ... et c'est cela aussi l'esprit SONAR FRANCE .


Je suis déçus que mes 2 préférés  n'aient pas gagné  ERIC B et VOLTENE SUE  
... qui sont totalement en harmonie avec ma façon de voir la musique avec  la sensualité de ERIC B et l'étrangeté de VOLTENE SUE . J’espère qu'ils nous feront encore des titres dans cette même vision.


Notre communauté SONARDIENNE est magnifique par les ages représentés des plus jeunes aux plus vieux et avec un talent  qui fait du bien ....  Et par la diversité  des univers musicaux .


Dommages pour ceux qui ont été contactés trop tard , ceux qui n'avaient pas assez de temps pour réaliser quelque chose ... ou aussi  les visiteurs silencieux il y a surement aussi de bonnes recrues parmi eux et je leur dit  : "lancez vous ..." 


Du coup j'ai chargé la version de démo de SONAR et je crois bien que ce coup ci je vais faire chauffer la carte bleue  Very Happy sur un update ...  :street:


Cordiale poignées de mains à toutes et à tous 
_________________
Jean-Paul ..
-------------------------------------
http://my.zikinf.com/famaj7
http://my.zikinf.com/ecni


 
spgj
Guru
Guru

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2012
Messages: 146
Localisation: Haute-Savoie

 MessagePosté le: Lun 16 Nov - 18:56 (2015)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Répondre en citant Back to top

Félicitations aux gagnants et merci pour les commentaires.


Que la musique continue.


Smile
_________________
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

http://spgj.free.fr/music.html
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


 
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






 MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:34 (2017)    Sujet du message: Clôture du concours SF 2015 Back to top

 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SONAR FRANCE Index du Forum -> Contests Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Designed and Developed by Jakob Persson